Le festival aura lieu du 24 au 26 mars prochains à Evreux.

 

Il comprendra des concerts gratuits et des concerts payants.

Il fera appel tant aux amateurs qu'aux professionnels.

Il concernera la musique mais également la danse.

Il fera une belle place aux  scolaires qui participeront à plusieurs concerts.

Il investira des lieux rares d'Evreux comme  le parvis et le cloître de la cathédrale ainsi que plusieurs salles du musée habituellement peu utilisées à ces fins. 

 

Les tarifs sont les suivants:

 

Les deux concerts du vendredi 24 mars à 15h et 16h15 (Ludus Modalis avec  les élèves des écoles Jules  Michelet et Pablo Neruda) sont gratuits,

ainsi que les concerts d' Ars Viva à 15h15 et 17h15  et de l'atelier de Navarre à 19h15, le  samedi 25 mars.

 

Les 3 autres  concerts sont payants.

La place est à 12€ mais nous vous proposons une formule pour deux concerts à 20€ ou 3 concerts  à 30€. 

La place à tarif réduit est à 8€ et réservée aux jeunes (plus de 15 ans), aux étudiants et aux demandeurs d'emploi.   Une formule est également proposée pour deux concerts à 14€ ou 3 concerts pour 20€ 

 

Les places peuvent  d'ores et déjà être réservées en utilisant l'adresse mail de Ludus Modalis: ludusmodalis@gmail.com 

 

et en précisant bien vos coordonnées et le nombre de places pour  le ou les concerts souhaités. En fonction de vos souhaits, nous reviendrons vers vous pour finaliser la réservation.

 

 

 

Le descriptif du projet est visible ci-dessous!

 

Résidence artistique

Depuis la rentrée scolaire Ludus Modalis est en résidence au sein de deux établissements scolaires d’Evreux : l’Ecole Jules Michelet et le Collège Pablo Neruda. Le travail consacré au rapport texte musique associe la déclamation au chant et également la danse (profitant des compétences des enseignants)

 

Ce travail passionnant débuté il y a deux ans bénéficie cette année de l’aide concrète de la Drac Normandie et du conseil départemental de l'Eure. Il débouchera sur des concerts impliquant les enfants à l’occasion d’un petit festival de printemps (24-26 mars 2017 ) dont nous vous reparlerons très prochainement!

Quelques mots sur la Chanson polyphonique                          

La chanson polyphonique représente dans la France du 16ème siècle,  le sommet de l'expression musicale au service d'un texte littéraire. Elle est le pendant parfait du motet polyphonique chanté à l'église, dont elle reprend souvent la  forme et le style d'écriture. Elle s'en différencie toutefois par  de nombreux  aspects.

Une  chanson est en premier lieu un texte littéraire, en langue  française, et non pas en  latin, revêtant souvent une forme poétique établie, la forme  "sonnet"  en étant certainement la plus  courante.

Ce texte peut être amoureux, descriptif, rustique, érotique, mais aussi moral ou à message religieux. Le domaine de la chanson offre  au compositeur la possibilité d'exprimer et d'oser musicalement ce que son quotidien de maître de chapelle (la fonction musicale la plus fréquente) ne lui permet pas.

La chanson se différencie également du motet ou de la messe par son effectif. Ecrite elle aussi souvent pour   4 ou 5 voix,  elle fait appel à des interprètes solistes (non pas à la maîtrise ou au choeur),  seul moyen d'exprimer  réellement un texte et d'en faire saisir les subtilités.

La chanson a une utilisation non publique, elle est le vecteur d'une pratique musicale "es maison" qui l'apparente  à une forme de jeu de société, chaque chanteur ou musicien possédant (comme en musique de chambre) son propre livret ne  comportant que sa ligne vocale personnelle. Les partitions sont ainsi déposées devant les interprètes assis à la table ; nous sommes loin de l'idée d'un concert public.

 

Un Requiem allemand

du Temps de Johann Sebastian Bach

 

Souvenir de notre concert d'Arques la Bataille.