RENAISSANCE ET AUTRES MONDES

Les Amours de Ronsard,

"Mignonne allons voir ..."                                     

Dès la publication de ses premiers recueils, Ronsard suscite l'intérêt des musiciens. C’est toutefois à partir de 1560 que l’œuvre de Ronsard connaîtra une vogue sans précédent avec plus de 350 de ses poèmes mis en musique: versions de Roland de Lassus, Clément Janequin, Pierre Certon, Guillaume Boni, Antoine de Bertrand, Jan Pieterszon Sweelinck, Jean de Castro, Guillaume Costeley... 

5 chanteurs a capella (+ luth possible)

 

"Amour sacré, Amour profane"

Avec ce programme, nous parcourons le XVIème siècle sous le signe de l'Amour qu'il soit sacré ou profane, tout d'abord avec l'évocation de la Vierge que Pétrarque a su si bien illustrer dans son cycle des "Vergine" mis en musique par Palestrina puis l'exaltation de l'amour que décrit le "Cantique des Cantiques" du même Palestrina. L’œuvre de Ronsard est marquée du sceau de la femme aimée et admirée. Cette source poétique et amoureuse a inspiré nombre de compositeurs: Lassus, Bertrand, Janequin, Certon, Castro, Cléreau. 

5 ou 6 chanteurs a capella

 

"Le Chant de l'alouette" et autres chansons

Chansons descriptives et amoureuses de la Renaissance

L’éveil de la nature, le chant des oiseaux et l’amour ont souvent été associés musicalement, utilisant un parallèle allégorique reposant sur la métaphore de l’éveil: éveil des oiseaux au matin, de la nature au mois de mai, des sens et de la passion dans le cœur des amants. Cette association a pris à la Renaissance un essor encore plus grand, dû à la naissance d’un genre nouveau, la chanson descriptive. Notre programme parcourra ainsi un siècle de musique de Janequin et Lassus  à Sermisy (autre représentant de la chanson « parisienne » avec Janequin) et de Costelley le Normand de Pont-Audemer à Le Jeune, membre de l’académie nouvelle de Le Baïf.

5 chanteurs a capella

 

"L'amour, la mort et la vie"

Un programme qui décline toutes les formes qu'a pu prendre le mot "Amour" sous la plume des plus grands maîtres de la Renaissance. Depuis l'amour profane, parfois léger de la chanson "parisienne" (Janequin), en passant par la chanson "spirituelle" à message moral, nous abordons l'Italie et le monde du madrigal (Monteverdi, Marenzio, Gesualdo...) en puisant dans les plus belles oeuvres dédiées à l'amour et poursuivons notre quête par l'évocation de la dévotion mariale et l'exaltation (Palestrina). 

6 chanteurs a capella

 

"Voyage" dans la Polyphonie de la Renaissance

Un programme confrontant les oeuvres de trois grands compositeurs du XVIe siècle: Roland de Lassus et son sublime Stabat Mater à 8 voix , Giovanni Pieluigi da Palestrina et ses madrigaux à la Vierge sur des textes de Pétrarque et Paschal de L’Estocart avec des extraits des Sacrae Cantiones, recueil récemment exhumé de cet auteur, dont la musique recèle des trésors de figuralismes et madrigalismes que l'on croyait propres à la musique italienne. 

8 chanteurs a capella (envisageable à 6)

 

"Canticum Canticorum"  Motets et madrigaux sacrés de Palestrina

Le cantique des cantiques est probablement l'un des textes les plus inattendus de la bible par sa sensualité. Palestrina lui a consacré un cycle de madrigaux à 5 voix dont la beauté sonore n'a guère d'équivalent. La figure de la Vierge Marie a été souvent associée au Cantique des Cantiques lors de cérémonies, e, témoignent le splendide Stabat Mater à 8 voix et quelques extraits des Vergine de Pétrarque qui complèteront  le programme. 

8 chanteurs a capella

 

Musique sacrée du Royaume d'Ecosse, Robert Carver

Un programme consacré à Robert Carver, l'un des plus grands polyphonistes que connut l'Europe du début du XVIe siècle : messe à trois voix, motet Gaude flore virginali à cinq voix, messe fera pessima à cinq voix. L'écriture musicale de Robert Carver est toujours originale, en témoigne le motet Gaude Flore Virginali  aux dimensions et audaces harmoniques exceptionnelles. 

11 chanteurs a capella

 

"Dix psaumes de David" composés en forme de motets par Claude Le Jeune

Dans le vaste répertoire musical issu du Psautier huguenot, le recueil des "Dix psaumes de David" de Claude Le Jeune occupe une place originale. Le recueil, publié en 1564, comporte dix psaumes dont les textes ont été choisis parmi les derniers publiés dans le psautier intégral, ainsi qu'un “dialogue” à sept voix qui apporte sa conclusion à l'ensemble.  Le texte s'impose à l'écoute, au premier plan, dans sa complexité et sa richesse et aussi dans son unité qui est admirablement servie par la richesse du langage musical de Le Jeune. 

8 chanteurs a capella (ou 7 chanteurs et clavier)

 

Histoire d'un concours de la Renaissance  "Le Puy de musique d’Evreux"

Notre programme parcourt les œuvres des lauréats du Puy d'Evreux, célèbre concours de composition musicale mis en place par Guillaume Costeley au 16e siècle. Cet événement prima les plus grands compositeurs de la Renaissance (Lassus, L’Estocart, Du Caurroy). Bâti sur le plan du concours dont il reprend les différentes catégories (motet, chansons à 4 et 5...), ce programme s'appuie pour chaque genre, sur au moins une pièce de  Costeley, compositeur qui a excellé dans tous les genres. 

8 chanteurs a capella

 

 

Visages de Paschal de l'Estocart 

Un voyage musical dans l'œuvre de Paschal de l'Estocart (1537-1581) et ses différents recueils de polyphonie vocale. Ce programme est conçu comme un parcours abordant tous les genres traités par L'Estocart, nous permettant de goûter à son langage si original à travers ses chansons morales et spirituelles, ses psaumes et ses motets en latin.  

8 chanteurs a capella

 

Le "Voyage en Italie"

Au XVIe siècle, le " Voyage en Italie " a donné naissance à un vaste répertoire musical puisant sa sève dans le riche contrepoint de l‘école Franco-flamande et ses couleurs dans la vocalité Italienne. Notre programme se consacre à cette influence des compositeurs italiens sur leurs homologues du Nord, comme Schütz ou le Danois Morgen Pederson. L’influence de l’Italie sur les compositeurs du Nord ne se limite pas à la Renaissance. En 1957, Hindemith donne à Zurich un séminaire sur Gesualdo,compositeur de la fin du XVIe siècle dont la musique tourmentée a des accents résolument modernes. Puis il s'attaque à la composition de madrigaux en allemand, dans l'esprit des maîtres de la Renaissance... Schütz, Pederson, Gabrieli, Gesualdo, Palestrina, Hindemith. 

8 chanteurs a capella

 

"Ecole(s) de Vienne"- Quatre siècles de polyphonie viennoise

Ce projet musical délaisse des sentiers connus pour se consacrer à un domaine sans doute moins représentatif de l’image musicale viennoise, celui de la polyphonie a capella avec des compositeurs actifs ou publiés à Vienne à des époques différentes (du XVIe au XXe siècle) mais utilisant le même type d’effectif ou les mêmes principes de composition avec des canons, des motets, des lieder et des madrigaux de Heinrich Isaac, Arnold Schoenberg, Paulus Hofhaimer, Paul Hindemith, Franz Schubert, Wolfgang Amadeus Mozart

8 chanteurs a capella